Que sont les logements sociaux et quels en sont les différents types ?

Les logements sociaux sont un moyen efficace de lutter contre le mal-logement. Ils sont construits avec l’intervention de l’Etat. Selon l’étude de l’institut Statista en France, pendant l’année 2020, plus de 5 millions de logements sociaux ont été loués par les foyers pauvres ou modestes. Ces habitations et leurs loyers sont évidemment soumis à des règles de construction et de gestion fixées par l’État. Les habitats sociaux sont de différents types et catégories. Ils sont regroupés en fonction de paramètres précis. Qu’est ce qu’un habitat social ? Quelles sont les types de logements sociaux ?

Définition des logements sociaux

Les logements sociaux encore appelés habitations sociales ou HLM sont construits pour les ménages les plus modestes. Elles sont destinées à des personnes ayant des revenus faibles. Chaque année, plusieurs foyers en bénéficient. La spécificité de ces logements est l’encadrement des foyers. En fait, une partie des nouvelles constructions des promoteurs immobiliers est convertie en logement social. 

Cela peut vous intéresser : Comment faire l’activation d’une carte bancaire de Crédit Agricole ?

Ceux-ci s’engagent à ne pas dépasser un plafond de prix pour le mètre carré. Dans certaines régions de la France, les prix moyens varient entre 5,32 €/m². Il est nécessaire d’être de nationalité française ou d’être en possession d’un titre de séjour pour obtenir un logement social. En outre, il est indispensable qu’il soit loué en tant que résidence principale.

Les différents types de logements sociaux

Les logements sociaux se classent en deux catégories: selon le crédit immobilier qui a servi au financement et selon le mode de construction et selon la taille du logement. 

A lire également : Quels sont les inconvénients et les avantages de la location-accession ?

En fonction du financement

 D’abord, en fonction du crédit immobilier qui a favorisé le financement, on dénombre plusieurs types de logements sociaux : PLAI, PLUS, PLS, PLI. Les logements sociaux Prêt Locatif Aidé d’Intégration (PLAI) ont un loyer très faible. Ils sont destinés aux personnes dans une grande précarité. Le logement dépend du revenu de son locataire. Les habitations à Prêt Locatif à Usage Social (PLUS) sont à loyers modérés. Ainsi, ces habitats sont les plus répandus et les plus utilisés.

 Les logements sociaux financés par l’intermédiaire d’un Prêt Locatif Social (PLS) sont ceux dont les personnes à revenus modestes se servent. Le loyer est toujours inférieur au marché privé mais supérieur aux loyers des habitats PLUS. Les habitations à Prêt Locatif Intermédiaire (PLI) sont destinés aux personnes qui dépassent le seuil d’un logement PLAI ou PLUS. Si vous n’arrivez pas à prétendre à cette dernière catégorie, vous devez vous tourner vers les maisons ou appartements du marché privé.

En fonction du mode de construction

Ensuite, selon le mode de construction, on a deux types de logements à savoir le logement individuel encore appelé maison et celui collectif. Le logis individuel est caractérisé par un seul habitat mais avec plusieurs formes : un lotissement (ensemble de maison basée sur un même modèle),  une jumelée (deux maisons séparées par un mur), une maison plain-pied sans étage, une maison d’architecte (en modèle unique). 

Quant aux habitats collectifs, ils sont regroupés dans un seul bâtiment répartis en plusieurs appartements. Hormis les formes classiques, on a le loft (ancien local professionnel), le duplex (appartement à deux étages équipé d’un escalier d’intérieur), le triplex (3 étages avec un escalier).

En fonction de la taille du logement

Enfin, on peut également procéder au classement par taille des logements de l’Etat selon la taille de la surface et le nombre de pièces. Conformément au décret relatif aux « caractéristiques du logement décent », la loi française a imposé une surface et une hauteur minimale de sous-plafond.  En effet, on distingue : 

  • Le studio, ayant généralement une pièce principale d’une surface minimale de 9 m² avec une cuisine et une salle de bain séparée. Cet habitat est souvent appelé F1 ou T1. Il est très demandé par les étudiants;
  • Le deux-pièces, regroupant un séjour, une cuisine, une chambre et une salle de bain. Il est nommé comme F2 ou T2;
  • L’appartement trois pièces (F3 ou T3), est identique au F2 mais avec deux chambres. Il est souvent prisé par les couples et les colocataires;
  • Le quatre pièces (F4 ou T4), dispose d’assez de chambres pour abriter une petite famille;
  • Le cinq pièces (F5 ou T5), a une surface habitable d’au moins 88 m² distribuée en chambres, séjour, salle à manger, bureau ou encore bibliothèque; 
  • Le F6 ou T6 d’ au moins 99 m² de surface habitable sont pour la plupart des appartements neufs. 

Chaque type de logement social à son loyer maximal. Par ailleurs, les plafonds de loyers et le revenu fiscal de référence maximal assurant l’obtention des habitations locatives sont revus chaque année en fonction de l’inflation, de la politique du logement menée et du contexte économique.